UNE 2e GÉNÉRATION

Laurent Duparcq, Pâtissier, chocolatier, glacier, traiteur

histoire-laurent-duparcq

Tout a commencé en regardant mon père faire des tartes, des brioches, et autres mets culinaires dans sa pâtisserie Troyenne au 5 avenue Pierre Brossolette qu’il a repris en 1967. J’avais alors 8 ans.

 

En rentrant de l’école le soir, j’adorais faire des tartes aux cerises, à force de répéter les mêmes gestes j’ai finit par savoir me débrouiller tout seul.

 

Puis est venu l’âge de vouloir choisir un métier d’avenir et de préférence pas trop éloigné de l’artisanat et de la maison familiale. Je commençai alors par apprendre le métier de pâtissier, chocolatier, confiseur et je réalisais toutes sortes de pièces en sucre après mon travail de la journée sous la vigilance de mon père.

 

Par la suite je me perfectionnai dans mon apprentissage auprès des meilleurs chefs pâtissiers de l’époque comme Gabriel Paillasson (MOF) qui m’apprit la sculpture sur glace, Pascal Brunstein, pour tout ce qui est de la chocolaterie (MOF), Joël Bellouet pour la pâtisserie.

 

J’obtins mon CAP en 1988 et je participai au concours du meilleur apprenti régional où je décrochai le titre de meilleur apprenti de Champagne-Ardennes.

 

J’exerçai ensuite ma passion chez Monsieur Second à Aix-en-Provence dans sa pâtisserie familiale REIDERER.

 

Poussé par mes ambitions je participai ensuite, en 1990, au concours du meilleur apprenti de France à l’école Ferrandi à Paris. Il fut difficile de nous départager, mon concurrent alsacien et moi, mais j’obtins finalement la victoire au finish.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE DEPUIS 1967

Reçu à l Élysée pour remettre la fameuse galette des rois au Président de la république, François Mitterrand, c’est aussi là que je fus nommé pour servir sous les drapeaux, grâce au travail que j’avais réalisé pour le concours du meilleur apprenti de France.

 

A mon retour je décidai avec mon homologue Alsacien de représenter la France pour la sélection au concours international des jeunes pâtissiers à Lisbonne (Portugal) le 20 octobre 1992.

 

Peu fier mais heureux d’avoir vécu une expérience tellement enrichissante par la diversité des cultures de la pâtisserie à travers l’Europe, je décidai de revenir travailler chez mon père en 1993 en devenant chef de la pâtisserie.

 

Ensemble nous élaborons des thèmes pour des buffets de desserts et nous participons à la réussite du club de foot de l’ESTAC en 1ère division en devenant fournisseur officiel en 2000 et 2001.

 

Aujourd’hui, nous réalisons plateaux repas, lunch et cocktail dînatoire, petits-déjeuners avec ou sans service.

 

Nos pièces montées en choux et nougatine livrées sur le département et limitrophes sont réputées dans tout le département.

 

Quelques dates à retenir :

  • Création de l’enseigne DUPARCQ EN 1967 (succession de M.Pinot)
  • Meilleur apprenti de France 1990
  • Concours international du jeune pâtissier 1992
  • Partenaire de l’ESTAC EN 2000 ET 2001
  • Reprise de l’entreprise familiale en 2002.
histoire-laurent-duparcq-boutique